Aller au sommaire principal

ULB - Université libre de Bruxelles

 

AIDE | QUITTER

   

Année académique 2018-2019
24/06/2019
Image transparente
Dernière modification : le 06/10/2017 par MICHAUX, Marianne

Langue/Language


Techniques d'expression écrite I
LING - B1010

I. Informations générales
Intitulé de l'unité d'enseignement * Techniques d'expression écrite I
Langue d'enseignement * Enseigné en français
Niveau du cadre de certification * Niveau 6 (1e cycle-BA)
Discipline *
Titulaire(s) * [y inclus le coordonnateur] ANNE JABE (coordonnateur), Martine BRACOPS, Marie-Eve Damar, Marianne MICHAUX
Coordonnateur ANNE JABE
II. Place de l'enseignement
Unité(s) d'enseignement co-requise(s) *
Unité(s) d'enseignement pré-requise(s) *
Connaissances et compétences pré-requises * -
Programme(s) d'études comprenant l'unité d'enseignement - B1-TRAD - Bachelier en traduction et interprétation - Bloc 1 (5 crédits, obligatoire)
III. Objectifs et méthodologies
Contribution de l'unité d'enseignement au profil d'enseignement *

(Les cours suivants s'adressent tant aus étudiants francophones qu'allophones)

Compréhension de textes

Utiliser la langue française écrite à un très haut niveau de précision afin de transmettre toutes les subtilités de sens ; structurer ses connaissances et les actualiser ; développer les stratégies et maîtriser les outils et techniques de recherche documentaire et terminologique ; développer l’esprit critique afin de résoudre les difficultés inhérentes au texte source ; s’approprier les outils de compréhension d’un texte complexe en utilisant les méthodes d’analyse et en mobilisant l’esprit de synthèse.

Littérature française et analyse textuelle I

Manier parfaitement la langue A (maternelle) : utiliser la langue à un très haut niveau de précision tant à l’oral qu’à l’écrit, afin de transmettre toutes les subtilités de sens ; mobiliser, dans son activité traduisante, les connaissances théoriques enseignées ; s’assurer une solide culture générale et entretenir un esprit de curiosité pour l’étendre constamment ; détecter les composantes socio-culturelles d’un texte oral ou écrit ; détecter les allusions, les stéréotypes et l’intertextualité d’un texte oral ou écrit ; identifier ses besoins en information et documentation ; s’approprier les outils de compréhension d’un texte complexe et de traitement d’un texte général en utilisant les méthodes d’analyse et en mobilisant l’esprit de synthèse (faire la part entre l’essentiel et l’accessoire) ; comprendre l’information, l’emmagasiner et la remobiliser de manière efficace ; faire preuve de concentration et de persévérance en respectant les échéances et le temps imparti.

Objectifs de l'unité d'enseignement (et/ou acquis d'apprentissages spécifiques) *

Compréhension de textes

Produire des énoncés illustrant une variété étendue de moyens d’expression ; reformuler et résumer une pensée argumentée complexe ; identifier les différents registres, techniques, réalisations de la morphosyntaxe du français ; transférer à la pratique de la traduction les compétences d’identification et de réécriture ; utiliser un dictionnaire unilingue et comparer les différents outils lexicographiques ; reconnaître l’articulation logique et le développement du raisonnement dans un texte argumenté ; structurer, hiérarchiser et réorganiser l’information.

Littérature française et analyse textuelle I

 

Au terme de cette unité, l'étudiant devra être capable de : comprendre l'articulation entre langue, histoire et littérature au fil du développement de l'État français; d'identifier et d'expliquer les principaux événements littéraires du 19 e siècle comme miroirs ou moteurs de la modernité; exclusivement pour les étudiants francophones, d'utiliser les constituants de base d'une grille de lecture scientifique dans l'analyse d'un texte littéraire, afin de mettre en place une réflexion sur les ressources du discours.

Contenu de l'unité d'enseignement *

Compréhension de textes

Étude du lexique, repérage de la logique du texte, exercices de reformulation et de résumé de texte.

Littérature française et analyse textuelle I

 

La liittérature envisagée comme un laboratoire des ressources de la langue ( vocabulaire et registres, polysémie et contextualisation, discours explicite et implicite, norme et création, représentation et expression du réel, etc.) à des fins d'observation et de compréhension des mécanismes du texte.

Méthodes d'enseignement et activités d'apprentissages *

Compréhension de textes

Travaux pratiques dirigés.

Littérature française et analyse textuelle I

 

Cours magistral et exercices dirigés.

Support(s) de cours indispensable(s) * Non
Autres supports de cours

Les documents distribués au cours et mis en ligne sur l’Université virtuelle

Références, bibliographie et lectures recommandées *

Compréhension de textes

THIRY (P.) et al., Vocabulaire français, Louvain-la-Neuve, De Boeck, coll. Entre guillemets, 201516.

LEBRUN (Cl.), 1000 mots pour réussir, Paris, Belin, coll. Les clés du bac, 2015.

Littérature française et analyse textuelle I

 

COUTY Daniel, Histoire de la littérature française, Paris, Larousse-Bordas, 2002.

DECOTE Georges et DUBOSCLARD Joël (dir.), Histoire de la littérature du XIXe siècle, Paris, Hatier, Coll. "Itinétaires littéraires", 1991.

MAROT Patrick, Histoire de la littérature française du XIXe siècle, Paris, Champion, 2001.

IV. Evaluation
Méthode(s) d'évaluation *

Examen écrit.

Construction de la note (en ce compris, la pondération des notes partielles) *

Compréhension de textes

Examen écrit en janvier et en juin : chacune des deux parties (janvier et juin) vaut 50% de la note finale.

L’épreuve de janvier se compose de trois parties : lexique (50% de la note) ; usage des dictionnaires (25% de la note) ; paratexte, données explicites et implicites, hypothèses de lecture (25% de la note).

L’épreuve de juin consiste en un résumé de texte.

Pour chacune des deux épreuves (janvier et juin), l’étudiant doit obtenir au moins 10/20.

Toute note égale ou supérieure à 10/20 pour la partie de janvier dispense l’étudiant de représenter cette épreuve en juin et en août, uniquement pour l’année universitaire en cours.

Toute note égale ou supérieure à 10/20 pour la partie de juin dispense l’étudiant de représenter cette épreuve en août, uniquement pour l’année universitaire en cours.

Littérature française et analyse textuelle I

 

Pour les étudiants francophones : l'examen écrit en fin d'année portera d'une part sur la connaissance du cours, d'autre part sur l'analyse des lectures imposées. Pour les étudiants allophones : l'examen vérifiera la connaissance du cours et la capacité à analyser un extrait littéraire.

- L' examen écrit en janvier vaut 1/3 de la note finale et porte sur un travail de lecture en autonomie : questionnaire fermé ou à choix multiple.

- L'examen écrit en juin vaut pour 2/3 de la note finale et porte sur la matière enseignée ainsi que sur la capacité à analyser un texte.

- Toute note égale ou supérieure à 10/20 pour la partie de janvier dispense l'étudiant de représenter cette épreuve en juin et en août, uniquement pour l'année universitaire en cours.

- Toute note égale ou supérieure à 10/20 pour l'examen de juin dispense l'étudiant de représenter cet examen en août.

Langue d'évaluation *

Français.

V. Organisation pratique
Institution organisatrice * ULB
Faculté gestionnaire * Lettres, Traduction et Comm
Quadrimestre * Année académique (NRE : 47693)
Horaire * Premier quadrimestre - Deuxième quadrimestre
Volume horaire
VI. Coordination pédagogique
Contact *

Martine Bracops, Marie-Ève Damar, Anne Jabé, Marianne Michaux : Martine.Bracops@ulb.ac.be, Marie-Eve.Damar@ulb.ac.be, Anne.Jabe@ulb.ac.be, Marianne.Michaux@ulb.ac.be

Lieu d’enseignement *

Campus Uccle-Hazard.

VII. Autres informations relatives à l’unité d’enseignement
Remarques

Retourner au Menu Nouvelle recherche
Image transparente
Passer directement au début de la page
Version: 8.1.1.17